Antisémitisme

 

 

 

De l'Antiquité à nos jours

 

L’antisémitisme se retrouve dans deux civilisations issues du judaïsme, le christianisme et l’islam, et, avant la fin du Moyen Âge, en Europe et dans le  pourtour méditerranéen.

 

Les premiers cris hostiles au peuple d’Israël plongent dans l’imaginaire des Grecs et des Égyptiens. Vers 270, av. J.C., le prêtre égyptien Manéthon propage l’accusation que les Juifs descendent des lépreux. Démocrite les accusera de pratiquer le meurtre rituel sur les étrangers. Dans le monde romain, Tacite, critiquera l’ensemble des rites juifs, notamment le shabbat et la circoncision. Le monde païen ne supportait pas le monothéisme des juifs. Issu du judaïsme, et au départ considéré comme une simple « secte juive », « le christianisme a développé très tôt une démarche visant à se démarquer de sa religion mère ».

 

La prédication chrétienne aura du succès dans le monde des gentils (non-juifs). Le mythe de la dispersion comme châtiment divin de la crucifixion fut constamment repris jusqu’au cœur du XXe siècle. L’auteur précise les subtilités politico-religieuses entre sadducéens, pharisiens, zélotes et esséniens. La passion de Jésus est le thème évangélique à l’origine de la légende du Juif errant. L’islam partage avec le judaïsme un strict monothéisme car « le prophète Mahomet se considérant comme le successeur de Moïse, il créa une religion basée sur un livre unique, le Coran, influencé par la Bible et l’héritage judaïque ».

 

L’islam n’a pas incorporé l’Ancien Testament (Bible hébraïque) dans le Coran. Ostracisés dans la plupart des pays d’Europe par l’Église catholique et l’Islam, l’émancipation des juifs fut effective d’abord en France (Assemblée Constituante), le 27/09/1791. Puis l’auteur développe les mythes de l’antisémitisme moderne : le mythe racial, le complot judéo-maçonnique, la conspiration juive mondiale, l’antisionisme contemporain, le complot sioniste mondial, le sionisme = racisme, la collusion sionisme-nazisme, le mensonge d’Auschwitz. La manifestation de l’antisémitisme le plus terrifiant est celui de la Shoah. Il faut lire cet ouvrage puissant.

 

1 - « Les mythes fondateurs de l’antisémitisme de l’Antiquité à nos jours » - Carol Iancu - Éditions Privat - novembre 2017.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Claude Larronde