Templiers

 

 

De Saint-Jean d'Acre à Anagni

 

De 1291 à 1303, l’ordre du Temple fomente un projet audacieux : mettre un Templier sur le trône de Saint-Pierre (1).

 

Ce livre de 580 pages est un roman historique ou la part de fiction est minime. Ce prodigieux récit de Jean Haechler nous entraîne - nous envoûte devrais-je dire - vers un aller-retour perpétuel entre Orient et Occident. Le XIIIe siècle finissant est restitué dans ses mœurs et ses coutumes avec la découverte de la vie fascinante des moines chevaliers. Au sommet de l’organisation du Temple, le Maître. Le Sénéchal est le second dignitaire, le troisième dignitaire est le Maréchal et le quatrième le Commandeur de la Terre. Vêtus de blanc, les chevaliers sont nobles et portent la croix vermeille sur l’épaule gauche. Ils ont prononcé les trois vœux de pauvreté, chasteté et obéissance. Ils obéissent à la Règle primitive établie par Bernard de Clairvaux et leur chef unique est le Pape qui habite le Latran, siège officiel de l’évêque de Rome depuis 313. Le récit commence à Saint-Jean d’Acre, le 15 mai 1291.

 

Sous l’étendard de Mahomet du sultan al-Ashraf Khalîl, 150000 Sarrasins vont assiéger la forteresse pendant 37 jours. Sous les catapultes, engins de siège et 4 immenses pierriers, les Francs devront capituler. C’est l’assaut. 800 chevaliers, 1000 sergents et 14000 combattants à pied lutteront jusqu’au bout. Les hommes seront décapités et les femmes assaillies par les Mamelouks. Le Maître, le Sénéchal et le Maréchal vont périr. Tristan de Laudrana, sous-maréchal et gonfalonier du Temple a suivi l’ordre de son Maréchal et a regagné la commanderie de Limassol pour annoncer le désastre au Sénéchal Romain de Caron. Entre les deux « frères » naîtra une estime réciproque puissante. Ici, l’auteur introduit un récit dans le récit sur les personnalités du « Secret », groupe parallèle à l’intérieur des confréries qui veulent installer l’un des leurs sur le siège de Saint-Pierre. Mais Philippe le Bel va contrarier ce secret projet. Un suspense historique puissant nous tient alors en haleine jusqu’au dénouement final. Un ouvrage de haute volée que je recommande.

 

(1) « Les Templiers - L’ultime dessein » - Jean Haechler - Éditions Atlantica - décembre 2015 - 25 €.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Claude Larronde